Développement

L’autonomie de l’enfant au cœur du projet de micro-crèche

Publié le 20 décembre 2022

« C’est en faisant qu’on apprend ». Cet adage, comme beaucoup d’autres qui existent sur la thématique de l’apprentissage, met en exergue un élément fondamental : l’enfant a besoin d’autonomie. Ce principe s’inscrit au cœur du projet Family Crèche. Voici comment – en complément du rôle de la famille et des parents – la micro-crèche peut créer un environnement propice qui encourage à devenir plus autonome.

Le principe de l’autonomie et son acquisition

Avant de nous intéresser en détail à la pédagogie de l’équipe Family Crèche et au rôle que tient le personnel encadrant pour développer l’indépendance des petits comme des grands, prenons le temps de comprendre ce qu’est la notion même d’autonomie.

On peut définir par autonomie le fait de pouvoir se débrouiller, de construire son indépendance et de pouvoir prendre progressivement ses propres décisions. Devenir autonome, cela s’acquière peu à peu. Il s’agit d’un long processus de construction qui débute dès l’enfance jusqu’à l’adolescence. Pour pouvoir acquérir cette confiance en soi, l’enfant a besoin d’être entouré d’adultes bienveillants, de personnes qui l’accompagnent en lui assurant de la sécurité, du respect.

Mais attention, le développement de l’indépendance nécessite… de la liberté. Il faut encourager l’enfant, lui donner les éléments pour qu’il puisse faire ses choix et éviter de le surprotéger. Si des règles sont indispensables, à la maison comme dans une structure d’accueil, la liberté est nécessaire pour montrer que vous avez confiance.

Le rôle de l’adulte encadrant pour aider l’enfant à s’épanouir dans une micro-crèche

Donner des règles, proposer un cadre et laisser de la liberté, c’est un équilibre subtil qu’il faut trouver. Comment y parvenir ? Quelle posture adopter pour favoriser la communication avec bienveillance et suivre le rythme de l’enfant ? Semaine après semaine, votre enfant va découvrir une atmosphère pensée pour favoriser son développement au sein des crèches de notre réseau.

Nous avons fait le choix de miser sur plusieurs outils. Développer le « faire seul » et les activités autonomes se fait :

  • Avec l’observation de la part du personnel, principe central qui permet de proposer un environnement rassurant, sécurisant, et d’identifier les intérêts des enfants. En retrait quand il le faut puis au contact de l’enfant, l’adulte observe pour comprendre et mieux guider ;
  • Grâce à un rythme qui alterne les moments et les périodes sans activité. Les jeux libres permettent également l’expérimentation ;
  • Avec des équipements et accessoires adaptés à chaque âge. Pour les bébés, un tapis d’éveil, un miroir et des jeux légers et faciles à attraper favoriseront l’autonomie et aideront à acquérir de nouvelles capacités motrices. Pour les plus grands, la lecture (notamment) permet de grandir, de s’épanouir ;
  • En aidant chaque enfant à vivre des expériences avec son corps, sans l’installer dans une position qu’il ne peut pas acquérir seul. La liberté de mouvement est essentielle pour être acteur de ses déplacements et faire évoluer la motricité ;
  • Enfin, en adoptant une approche pédagogique qui n’impose pas d’activité mais qui propose. Des jouets par exemple en libre-service dans un espace dédié, permettant à l’enfant d’expérimenter seul à son rythme.

De l’observation fine à l’intervention lorsque cela est nécessaire pour appliquer le cadre, de l’écoute à la distance pour laisser l’expérimentation se faire, c’est au quotidien que se développe qui amène l’autonomie.

L’égalité filles/garçons, pilier fort du développement de l’enfant autonome

Le projet pédagogique porte en son sein la notion d’indépendance de l’enfant et de son développement. Et, pour aider chaque enfant dans cette quête, c’est une approche non-genrée qui est appliquée. Les activités sont proposées à tous les enfants, chacun est libre de se diriger vers les jeux qu’il souhaite, les déguisements sont choisis librement en fonction des envies.

Aucune orientation reposant sur des stéréotypes n’est proposée. C’est aussi dans la communication que l’égalité filles et garçon est valorisée. Les émotions sont accueillies avec écoute et bienveillance sans différence de sexe.

Le réseau Family Crèche et l’ensemble des équipes qui interviennent au quotidien dans nos crèches sont attentifs à cette approche et croient aux valeurs de partage, d’écoute et de respect. Tout-petit, bébé, plus grand, chaque enfant reçoit la même attention pour l’aider à prendre en assurance et se construire.